Dès ses premiers travaux à l'École Normale Supérieure de Lyon, Keti Irubetagoyena porte une attention particulière aux dynamiques de transmissions et d'échanges qu'elle inscrit au cœur de sa démarche de création. Depuis, des partenariats lient chaque année le Théâtre Variable n°2 à des établissements d'enseignement (du secondaire à l’université), des centres sociaux et des structures de santé.
Les initiatives menées en direction des publics adoptent des formes variées au gré des cycles : rencontres autour des représentations, lectures publiques dans et hors les murs, chantiers de création, ateliers d'écriture et de pratique théâtrale, tables rondes scientifiques réunissant artistes et universitaires... Elles sont partie intégrante des processus de création qui président à chaque spectacle, comme autant d'espace-temps de recherche et de dialogue.

En 2018, La Femme®n'existe pas donne lieu à une publication dans les pages du supplément Nathan pour le collège consacrées à Marivaux.

Atelier dirigé par Keti Irubetagoyena autour de  La Femme® n'existe pas  Institut d'études françaises d'Avignon, 2016 Photo : Julie Moulier

Atelier dirigé par Keti Irubetagoyena autour de La Femme® n'existe pas
Institut d'études françaises d'Avignon, 2016
Photo : Julie Moulier

Atelier autour de  La Colonie  de Marivaux Collège Pierre de Ronsard de Tremblay-en-France, 2016 Photo : Charlotte Bonneau

Atelier autour de La Colonie de Marivaux
Collège Pierre de Ronsard de Tremblay-en-France, 2016
Photo : Charlotte Bonneau

Rencontre en classe autour de  La Femme® n'existe pas , en présence de Keti Irubetagoyena, dans le cadre de l’initiative « Collèges au spectacle » initiée par la Comédie Poitou-Charentes - CDN (mars 2018). Photo : Margot Beaudonnet

Rencontre en classe autour de La Femme® n'existe pas, en présence de Keti Irubetagoyena, dans le cadre de l’initiative « Collèges au spectacle » initiée par la Comédie Poitou-Charentes - CDN (mars 2018).
Photo : Margot Beaudonnet

Lors des projets pédagogiques les plus longs, élèves et étudiants explorent avec les membres du Théâtre Variable n°2 les questions socio-politiques soulevées par les spectacles en cours de création, dont ils travaillent la matière documentaire, textuelle et scénique. Les classes suivent aussi les répétitions du Théâtre Variable n°2 et participent à une école du spectateur pensée en lien avec les thématiques abordées dans le cycle.