©Joris Mithalal

            Recherches
L'acteur présent

Les protocoles de création du Théâtre Variable n°2 impliquent les interprètes dans une recherche personnelle autour des thématiques abordées par chaque cycle. Le partage d’une culture commune (parfois complétée d'enquêtes de terrain et de laboratoires en immersion*) favorise les échanges autour des sujets qui sous-tendent le travail en cours. Les interprètes se font archives sensibles d’une expérience à la fois collective et intime, dont les harmoniques résonnent ensuite dans leurs propositions scéniques.
L'humour du désastre qui caractérise les spectacles du Théâtre Variable n°2 réclame cette présence vive des interprètes en scène. La précision rythmique et spatiale des partitions donne un cadre à la recherche, chez eux, d'une qualité de jeu au plus proche de l’ici et maintenant de la représentation, présence de corps et d'esprit engagés qui favorise la circulation des affects entre la scène et la salle.

L'atelier d'entraînement au jeu

L’atelier d’entraînement au jeu dirigé par Keti Irubetagoyena est un espace de travail hebdomadaire ouvert aux acteurs professionnels ou en voie de professionnalisation.
Il accueille ponctuellement des danseurs, circassiens et performers souhaitant se perfectionner en interprétation dramatique ; des réalisateurs et des metteurs en scène désireux d’approfondir leur compréhension du jeu et d’affiner leur direction d’acteurs.

Lieu d’expérimentation détaché de tout objectif de création, il offre aux participants un espace-temps régulier ou plus ponctuel de consolidation et d'enrichissement de leurs outils et désirs de travail.

Les exercices proposés s'inspirent des recherches de Keti Irubetagoyena sur la présence scénique des interprètes dramatiques. Ils invitent chacun, suivant une approche individualisée, à explorer différentes modalités de compréhension et de développement de ses qualités d'être en scène.
L’expérimentation directe de dispositifs d’exercice, leur discussion et leur mise en perspective avec les participants construisent une réflexion en acte sur le jeu théâtral qui s'intègre aux activités de recherche du Théâtre Variable n°2.

Direction de l'atelier d'entraînement :
Keti Irubetagoyena

Intervenants ponctuels :
Julie Moulier (lecture à voix haute), Yumi Fujitani (butō),
Jeanne-Sarah Deledicq (travail vocal), Natalie Beder (jeu caméra).

 
Atelier d'entraînement, 2016 - Mains d'Oeuvres Photo : Joris Mithalal

Atelier d'entraînement, 2016 - Mains d'Oeuvres
Photo : Joris Mithalal


 
*En 2013/2014, l'équipe du Théâtre Variable n°2 est accueillie en résidence de recherche à l'Abbaye de la Prée pour la création du spectacle Ordonne tes restes. Elle y recueille les témoignages de seniors en situation d'isolement sur la question de la fin de vie.
En 2015, Keti Irubetagoyena et Barbara Métais-Chastanier participent à un atelier d'auto-défense féministe qui nourrit l'écriture du texte
La Femme® n'existe pas. Plus récemment, lors d'une résidence de recherche à la Comédie Poitou-Charentes, la performeuse Louise de Ville fait expérimenter le travestissement drag king et les codes du burlesque féminin aux interprètes de ce même spectacle.